Pourquoi les comics c’est vraiment pas ce que vous croyez.

7112011

Comme subtilité est mon deuxième prénom, je vous annonce la couleur dès le titre, et j’ai décidé ( oui, je prend des décisions, je suis trop un mec hardcore ) de faire un article pour déjouer un des stéréotypes que tout le monde a des comics : les gentils gagnent et les méchants perdent. Alors bien sûr, je suis pas en train de dire que les méchants gagnent et que les gentils perdent, mais disons que dans les comics, il y a quand même généralement plus d’intrigue que ça. Replaçons les choses dans leur contexte, les comics sont donc des bandes dessinées de super héros costumés ( oui, je sais, des collants, slips par dessus le pantalon lol, c’est bon, je l’ai dit, vous avez rigolé, on peut continuer ) contre des méchants costumés eux aussi. Alors évidemment, à la base, le but des comics et quand même de faire gagner le gentil. Mais quand je dis à la base, c’est dans les années 40 à 60, et depuis, ça a quand même un tout petit peu évolué. Alors déjà je fais un intro aussi aérée que la cave d’un pédophile, j’imagine que vous avez envie de paragraphes, d’images et d’espaces, alors allons-y, c’est parti pour l’article !

1)  Des héros qui défoncent la gueule aux méchants

Alors quand on dit super-héros, on pense tout de suite à Spider-Man, notre homme araignée super gentil bourré de pleins de principes tip top moumoute ou les méchants doivent être jugés, tuer c’est mal, bla bla bla. C’est en effet le cas, mais quand on lit Spider-Man, on a envie de deux choses : rire, se divertir, et surtout pas réfléchir.

Mais c’est là qu’on trouve des héros avec un passé un tout petit peu moins lolant que l’araignée radio active qui pique.

Rorschach : Alors Rorschach est l’un des héros principal ( le héros principal en fait ) de l’excellent comics The Watchmen. Rorschach est bien loin d’être un super héros, il n’a pas de pouvoirs, pas de costume moulant, il n’a pas de copine avec une plastique qui ferait passer Scarlett Johanson pour un laideron, bref, Rorschach n’a rien du héros. Rorschach passe son temps à arpenter les rues de New-York dans l’unique but de défoncer la tronche de tous les agresseurs, violeurs, pédophiles, etc, qu’il trouve.

Sa mère se prostituant pour gagner sa vie, ne connaissant pas son père, il est loin loin loin du mec trop classe from outa space. Et en plus, il est roux. Dans le comic, on voit qu’au début, il est très sain, ne tue pas, mais qu’à force d’être confronté à l’horreur et au caractère malsain des rues, il devient complètement malade, et finit par tuer les méchants, parce que ça lui apparaît clairement le seul moyen de les calmer.

De plus, c’est un personnage paranoïaque, légèrement Schizophrène, et qui fait des putain de phrases trop déprimantes.

Pourquoi les comics c'est vraiment pas ce que vous croyez.  17573931511092_rorschachwatchmen20859832500281

Ou comment faire une arrivée avec le charisme d’un Russel Crowe chevauchant un cheval blanc des plaines du nord. 
Avouez quand est quand même assez loin du mec qui se promène dans la rue et  » Ouais, trop cool, j’ai des pouvoirs, et si je faisais le bien ? :D  »

The Sentry : Sentry est un héros de l’univers Marvel assez particulier, que je connais peu, mais qui est quand même über cool. Le bougre est suprahypragiga puissant, pour prendre un point de comparaison, se jeter dans le Soleil ne suffit même pas à le faire transpirer un peu du slip, c’est dire ! Mais au delà de ça, à la base, Robert Reynolds est un junkie, un drogué qui se trompe un jour de substance et qui se retrouve avec toute cette puissance. Alors évidemment, n’étant pas foncièrement mauvais, il va chercher à faire le bien, avec Iron Man, Thor, et tous les héros qui savent voler ( parce que voler, c’est quand même trop lolz ). Mais il découle quand même une réflexion sur ce personnage : que fait-on lorsqu’une puissance défiant tout ce qui n’a jamais pu être imaginé nous tombe dessus, alors qu’on est un simple homme ? Sentry va être manipulé, se battre contre ses amis, Bref, il est loin du héros dont on a l’habitude.

19773489343311_comics_enfants

Il ya des gens comme ça, ‘faut pas les emmerder … 

 

Et évidemment, mon petit préféré : The Punisher.

Alors je vais éviter de trop m’étaler sur le Punisher, même si j’en ai plus envie qu’une chatte en chaleur devant Ashton Kuchter. Pour commencer, Frank Castle ( le Punisher donc ) est un des mecs les plus burnés de tout l’univers des super héros. Ses burnes sont tellement massives qu’il n’a besoin d’aucun pouvoir pour se battre : sa bite, son couteau, et un gros flingue. Pour résumer, sa famille se fait tuer par des mafieux, et, conséquence logique, il va décimer les mafieux.

C’est là que ça devient intéressant : tonton Franky ne va pas seulement arrêter les mafieux et les jeter dans une prison américaine toute propre parce que les lois sont faites pour être respectées, bla bla bla. Il les bute, et comme il faut, mais pas seulement. Il est intéressant de voir que non seulement le Punisher tue, mais il va beaucoup plus loin dans la violence et dans le sadisme, et dépasse largement la cruauté de ceux qu’on considère comme étant des méchants. Première page de la dernière BD Punisher que j’ai acheté, Franky Boy est déjà en train de torturer un rital ( peut-on vraiment lui en vouloir ? … non mais c’est bon, je rigolais ) avec une vielle boite à outil dans laquelle traine une pince et une scie. Normal.

13023248934861_pre_noel
Ce qui est encore plus excellent quand on lit une BD du Punisher, c’est de voir qu’il n’a absolument aucune compassion pour les criminels. Il coupe des bras à un mec avec la même expression faciale que vous quand vous mangez un yaourt : il en a rien à foutre ( alors, ça compte pas pour les gens qui font des pubs pour les yaourt encore plus orgasmiques qu’un triple sextoy atomique of dead qui vibre encore plus qu’un danseur de tektonik ).

Bref : lisez du Punisher, par contre attention, ça donne envie d’amocher la gueule à tout le monde.

Et je vais encore vous en faire un petit parce que je sais que vous aimez ça ( toute l’année on m’a répété de ne pas faire de catalogue dans une disserte, Screw you, cet article est un putain de listing of doom ! :D ).

BREF, tout ça pour dire que dans le monde des comics, tout n’est pas gentil ou méchant, mais qu’on a une frontière entre le bien et le mal souvent assez confuse, et qui porte à réflexion. Alors, évidemment, lire un comics du Punisher, c’est pas Les Pensées non plus, le but reste d’en mettre plein les yeux, mais ‘faut réfléchir au concept.

2) Des méchants qui sont méchants mais qui en fait oeuvrent pour le bien de l’humanité

paye ta phrase de gamin de 6 ans.

Alors si on a une réflexion sur les gentils, on en a aussi parfois une bonne avec les méchants ( le terme technique c’est super-vilain, mais ça me fait toujours penser à  » toi être très vilain garçon, toi mériter fessée  » alors du coup j’évite de trop utiliser ce terme ).

Docteur Doom : Alors déjà, permettez moi de le dire, s’appeler Docteur Doom, ça roxx quand même de la terrine de canard. Alors dans un truc publié récemment, Doom ( DOOM,DOOM,DOOM, rien à faire, ça pue la classe ) se retrouve devant un Dieu d’une quelconque mythologie africaine ( oui, chez Marvel toutes les mythologies sont présentes, c’est incohérent, ça aurait été plus guerrier si on avait la représentation QUE de la mythologie scandinave, m’enfin je m’égare, pour changer ) qui va lui poser un genre d’ultimatum. Si Doom est bon, le Dieu Panthère ( oui, je sais … ) le laissera vivre et s’il est juste mauvais, il crève. Pas mal. Alors on se dit qu’il va crever, et là SEUPWAYSE, Doom se retrouve devant cette divinité, et il explique sa vision des choses.

5419985257269_doom_petite S’appeler DOOM et boire du vin dans le Graal, what else ?
Doom a imaginé tous les futurs possibles, tous les univers, toutes les alternatives, et le seul monde qui lui apparaît comme paisible et sûr, est un monde ou lui serait le roi, où chaque loi transgressée serait punie de peine de mort, où les gens n’auraient quasiment aucune liberté, un monde totalement encadré, régi par les lois d’un dictateur et de ses idéaux.

Putain. Là, on se rend compte d’une chose : Doom n’est pas un méchant, il aime l’humanité, il veut la sauver, et pour ça, il n’a d’autre choix que de l’asservir et de décimer tous les défenseurs de la liberté, qui rimerait avec l’insécurité.

Alors, on pourra me dire ce qu’on veut, on est quand même trèèèèèèèèèèès loin du méchant qui est méchant parce qu’être méchant c’est funky et en plus on tue des innocents.

Ozymandias : Attention, pour ceux qui comptent lire The Watchmen un jour, je vais spoiler. Alors n’oublions pas une chose, The Watchmen a lieu en 1985, soit en pleine guerre froide, tout le monde a peur, l’URSS et les ricains sont sur le point de se faire sauter mutuellement la tronche, bref, on est dans la merde d’éléphant.

6890030598033_ozymandiaswatchmen2083052220001339

Ozymandias se rend compte d’une chose, l’homme a besoin d’avoir un ennemi, de se battre. Alors il se dit, pourquoi l’homme serait-il ennemi contre lui-même alors qu’il pourrait s’unir contre un ennemi commun ? Le problème, c’est que trouver un ennemi commun, c’est pas non plus super facile. Alors, dans la BD et dans le film la fin est différente, mais en gros, Ozzimandias va faire raser la moitié de New-York par une menace non-humaine. Rien que ça.

Alors à la suite de ça, l’URSS et les USA font une trêve, et s’unissent même contre la menace. Le sacrifice de plusieurs millions de personnes a donc évité un potentiel hiver nucléaire, qui aurait pu virer en apocalypse, et donc, la fin de l’humanité. Sacrifier la moitié de NY pour le bien commun, c’est difficile à avaler, surtout pour Rorschach, mais cela a porté ses fruits, et ça a évité une menace potentielle qui aurait pu faire bien plus de mal.

Ozymandias fait donc immédiatement partie des plus gros meurtriers de l’histoire de l’humanité, tout en l’ayant épargné d’une potentielle menace bien plus grande. Alors, là encore, le bien, le mal, tout ça est très confus, et on se demande si le sacrifice pour le  » bien commun  » ( enfin pas comme dans Hot Fuzz non plus ) est une nécessité, ou si on doit laisser se dérouler les choses.

Magneto : Alors, Magneto ( je vous en prie, on ne met pas d’accent sur le E de MagnEto, parce que sinon c’est vraiment trop la loose ), comme chacun le sait, est un mutant kré kré méchant, et kré kré puissant. Mais ce qui est intéressant, c’est de voir pourquoi il a envie d’exterminer tous les humains ( je schématise à peine ). Eh bien tout simplement parce que dans sa jeunesse, étant polonais et juif, on a essayé de lui exterminer la tronche.

15704138319111_30793448855magneto_super

53 m² de cape, mais tellement plus classe. 
S’en suivra des leçons de morale que je peux pas supporter, du style  » mé tu doi pa lé tué tu vo mieu ke eu « , mais en gros,  Magneto représente la débilité de l’homme qui a tendance à vouloir absolument détruire ce qui est différent et inconnu, et ce qui est bon avec lui, c’est qu’on en vient vite à se demander ce qu’on ferait à sa place ( full power alors qu’on a gazé toute votre famille, je sais pas vous mais moi, je pense que j’en profiterai pour refaire deux trois fessiers nazis ).

Sachant que Stan Lee et Jack Kirby sont juifs, les X-Men représentent les juifs, on veut les exterminer, on a peur d’eux, on ne les aime pas, etc ( enfin, les X-men sont quand même un peu plus classes ).
Alors on a aussi un Iron Man alcoolique, un Wolverine qui aime bien faire gicler la tripaille, et Deadpool, mais je pense lui consacrer un article entier tellement ce mec est cool.

Je pourrais continuer des heures comme ça, mais en gros, ces quelques exemples permettent de déjouer le premier gros préjugé qu’on peut avoir sur le monde des super-héros. J’espère que cet article vous aura fait rire et qu’il aura modifié un peu votre point de vue, et surtout, qu’il ne vous a pas ennuyé !

 

 




THOR – La critique du geek

2062011

THOR - La critique du geek 17430736861989_thor_film_affiche
 

Oui, je sais, ça faisait un bail, mais passons l’intro accusations-excuses,entrons dans le vif du sujet tout de suite ( Oui, je suis un mec direct ). Comme la plupart d’entre vous le savent ( ou pas, mais vous devriez, on est amis quand même… si on est amis … comment ça  » t’as pas d’amis, sale geek toumoch  » ? ) mon super-héros préféré est Thor. Ou plutôt, The Motherfucking All-Mighty Norse God Of Fucking Thunder Thor. Alors comme la plupart des héros MARVEL ( surtout en ce moment, avec en prévisions un Vengeurs, un X-Men, un Captain America, un Punisher, un Deadpool, et un Spider-Man 4 ) Thor a eu le droit à sa petite adaptation cinéma.  Et comme vous le savez aussi, les geeks n’aiment pas les adaptations cinéma, parce que souvent, ça rime avec gros viol menant à une hémoragie rectale mortelle ( amis de la poésie, je vous salue ). Voyant mon super-héros préféré reporté sur grand écran, j’ai eu peur, tout en étant assez curieux. Et maintenant que je l’ai vu ( ça fait 3 semaines en fait, mais bon … ), je vais vous donner le point de vue d’un geek puriste et passioné.

Faisons ça dans un ordre pas trop sodomite, je vais commencer par les mauvais points.

I. Les mauvais points du film

A. L’adaptation

Thor étant, comme tous les films de Super-héros adaptés au ciné, un truc de geeks qu’on essaye de rendre grand public, il est évidemment nécessaire de chier un peu sur le comics, quitte à mécontenter deux trois geeks.

Déjà, 30 premières secondes, le personnage de Jane Foster est une astrophysicienne, à la place d’un médecin dans la BD. Je vais passer une bonne soirée moi … Dans le film, Sif n’est pas la femme de Thor, c’est juste sa bestah, Donald Blake n’est qu’évoqué 30 secondes ( pour l’alter égo humain d’un Dieu Nordique, c’est un peu moyen quand même … ), et j’en passe, de  toute façon, vous vous en tamponnez le boule, vous ne lisez pas de comics ( bande de chacals ).

9726998022918_infirmirefuu

B. Odin

Odin, dans la mythologie nordique, c’est The All-Father ( en français, père de toutes choses, lolololololololoololol ), celui qui a crée la Terre et les Hommes ( un peu comme Dieu, mais avec en prime, une trèèèèèèèèèèèèès grosse lance ), le Dieu de la Guerre, et de tout ce qui est puissant. Dans le Comics, Odin est pas mal balèze, ce qui est assez fidèle à la mythologie. Dans le film, Odin est faible, a des crises de démence toutes les 30 secondes, s’évanouit même, et j’en suis sûr, porte des couches pour vieux. Heureusement que les Vikings sont (presque) tous morts, sinon ils seraient pas contents !

8069373091989_maison_de_retraitre

C. Les armures fwom outa space

O.M.G.  Dans le comics, Thor étant un Dieu Nordique, il a un costume pas trop futuriste, avec une armure, du tissus noir et une grande cape rouge. Ah oui, et un casque avec des ailes ( si l’un de vous dit  » lol kom astérix », je le viole avec une poutre. Sérieux je le fais. ). Les Warriors Three portent des armures toutes aussi sobres, avec des vêtements crédibles. Dans le film, le designer étant certainement le même que celui qui conseille à Lady Gaga de s’habiller avec des tranches de jambon, c’est à dire probablement un fan de J-music consommant autant de coke dans une journée qu’un geek ne consomme de crème anti-acnée. Là, les armures sont futuristes à mort, on pourrait faire passer ces illustres dieux vikings pour des visiteurs du futur, et ça ne rend pas, mais alors vraiment pas.

9063648174537_thor_from_outa_space

 

D. Owii, viol collectif de Thor !

Dans le film, Thor est un BG, arrogant et prétentieux. Qu’on soit fan de la BD ou de Mythologie nordique, c’est assez dégradant. Même si dans les années 60, Thor était pompeux, jamais il n’a été un mec trop cool dans la waïve, jamais. Actuellement Thor est un héros hyper sérieux, pas dragueur pour un sou, digne, et, bordel, PAS ARROGANT !

LE seul truc plus ou moins respecté dans le film, c’est que Thor a quand même une méchante tendance à défoncer d’abord avec son gros marteau, et poser des questions après ( c’est un Viking quand même, pas le gouvernement français ).

E Heimdall, AHAHA

Dans le film, sur l’affiche, on voit un personnage noir avec une armure dorée. Wait … wat ? Encore l’armure dorée, bon, c’est du caca en barre, mais si on ne connait pas Heimdall dans la BD, ça passe. Mais un Viking noir ? Really ? alors, je n’ai rien, et je n’ai jamais rien eu contre les noirs, évidemment, le racisme c’est mal, ça devrait être puni d’écoute de chansons de Shy’m pendant au moins 3 minutes ( je sais, je suis un homme immonde). Mais là, un Viking noir, c’est quand même trop gros ( normal, il est noir, HAHAHAHAHA … non, pas de blague phallique ? bon d’accord … ). Je sais bien qu’il faut contenter les assoc’ anti-racisme avec des quotats d’acteurs affro-américains, mais, là, franchement, ‘faut pas s’étonner d’avoir des geeks mécontents sur le dos après. Enfin, on a l’habitude, le Caïd dans Daredevil était étrangement bronzé lui aussi …

14279191398054_heimdall

F. Les scènes de combat.

La Mythologie Nordique ( oui, je met des majuscules, parce que c’est trop cool m’voyez ? ) étant la mythologie la plus guerrière jamais inventée ( olol les romains, bien vos jupes ? ), elle se concentre surtout sur les guerres contre les géants des glaces, des épées dans les tronches, des gros coups de marteau, tout ça.  Alors dans le film, au début on rencontre une scène de bataille entre les Asgardiens ( les gentils Dieux avec les grosses épées ) et les Géants des Glaces ( les méchants méchants ). Alors les deux armées s’élancent l’une contre l’autre, on se dit, OH PUTAIN ÇA VA CHIER ! on s’attend à du Seigneur des Anneaux quoi. Mais non. 50 coups d’épées, pas une seule goutte de sang. Absolument oui, allons faire la guerre avec des bâtons, c’est tellement moins violent ! Quitte à mettre de la casse, autant le faire à fond, on a l’impression que les producteurs ont voulu se censurer et faire un truc pour enfant, alors que j’ai souvenir d’un Spider-Man qui pissait bien le sang de la bouche moi !

Bon, je crois avoir fait le tour des points négatifs, passons aux bons points ( ça sera moins long par contre … )

II. Les bons points.

A. Le casting

Les films Marvel commençant a avoir une certaine notoriété, des acteurs pas trop mauvais se mettent à jouer des rôles de personnages de comics. Ainsi, Anthony Hopkins se retrouve en Odin, et Natalie Portman (<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3<3) en Jane Foster. Par contre, quand on annoncé l'acteur qui ferait Thor, je me suis dit. Oui, je n'ai rien dit, tellement j'étais WHAT THE FUCK GUYS, SERIOUSLY ????? Mais le dude semble avoir pris 125 kilos de muscles entre temps, et ça le rend apte à jouer le rôle.

19415415104316_virilit

L’agent Coulson est pas mal non plus, dans le genre tête de chieur, mais avec le sourire. Bon, Ray Stevenson ( excellent en Punisher ) en Volstaag, j’en parle pas, je serai obligé de faire passer la sous-partie dans la catégorie mauvais points. Mais définitivement, Tom Hiddleston, alias Loki, est L’acteur de ce film. Loki, le Dieu de la fourberie est toujours en train de préparer un truc qui va bien faire chier le monde. Alors dans la BD, on sait qu’il est jamais sincère et qu’il a toujours une enculade en route. Mais dans le film l’acteur joue tellement bien chaque état d’esprit, qu’on ne sait jamais si il est réellement triste, sincère, énervé, ou si il reste quand même un gros méchant. Dieu Merci, on a pas eu le droit à un regard  » Hahaha, je suis fourbe », sinon son talent d’acteur aurait été violé intégralement ( ‘faut vraiment que j’arrête d’utiliser ce mot à tout va, mais ça convient toujours si bien aux adaptations). J’espère que ce petit jeune ira loin, parce qu’il a vraiment réussi à me surprendre et à ajouter une profondeur au film.

B. Pas de longueur

Autre bon point du film, là ou dans Iron Man 2, on commence à s’ennuyer un tout petit peu dans l’attente de castagne, Thor réussit à faire en sorte qu’on ne s’ennuie jamais, même si Thor ne retrouve ses pouvoirs qu’assez tard.

C. Les géants des glaces

Dans le film, les géants des glaces sont pas mal faits par rapport au comics, excepté le fait que dans le comics, ils ne maitrisent pas la glace, et qu’ils se battent avec des armes normales.

D. The Motherfucking Destroyer

Le Destructeur est LE truc énorme du film. Il arrive, il pète tout, et il se casse. Lui est super bien respecté par rapport à la BD, et ses bruitages sont très bien faits. J’en veux un, ça serait trop cool de dissoudre tout ce qu’on veut quand même !

15860606320746_destroyer

 

Bon, comme vous pouvez le constater je suis bien moins doué pour faire des compliments que pour troller, mais finalement, le film contient plus de mauvais que de bons points. Evidemment, si vous n’y connaissez rien au comics, vous apprécierez peut être, c’est un film qui passe, avec de l’action, de l’amour, des rebondissements, du fantastique, toussa toussa, la film n’est pas une daube en soi, il est juste difficile à avaler par moments quand on s’intéresse à l’univers, tant mythologique que comics. Allez, je met un 12/20, j’attend le prochain X-Men, là je connais pas les comics, ça passera !

2984889431205_thor_600_dellottovariant1




8 Personnages qui puent

6032011

« I’ll be back », c’est ce que j’aurai du dire à la fin de mon dernier article puisque ( j’ai exactement la même carrure que Arnold, et que ) non, je ne suis pas mort ! Et ce blog non plus d’ailleurs, mais j’avoue que j’avais vraiment la flemme d’écrire ( et puis pas spécialement le temps aussi … mais quoi c’est vrai … ). Mais pour ne pas me lancer dans une intro longue et pourrie, je vais aller droit au sujet : 8 personnages de jeux vidéo n’ayant absolument aucun charisme. Mais quand je dis aucun charisme, je veux dire, vraiment aucun, rien, même pas autant qu’un un vieux fruit de mer.Même pas plus que Kristen Stewart ( blague d’enfoiré sur Twilight : check ) !

1 : Mario

N’en déplaise aux fans, Mario a beau être une icône du jeu vidéo, c’est quand même un plombier italien ( donc un réparateur de robinets dont la raie des fesses dépasse du pantalon, qui simule, en plus … ). De plus, Mario porte une casquette de chauffeur de taxi alcoolique, avec son unique initiale dessus ( mais pas dedans, dessus, comme les gros BGs qui ont des maillots de foot avec leurs noms, genre  » Lolz tavu chui tro une star ! » ). De plus, les différents pouvoir de Mario ne semblent avoir pour but que de le faire passer pour un gros niais sorti du pays des poneyz ailés magiques, puisque Mario peut se transformer en : tortue, raton laveur, plus récemment, abeille, et j’en passe. Le seul pouvoir de Mario ayant un peu de classitude est celui qui consiste à envoyer des boules de feu, mais il n’est possible qu’après avoir ramassé une fleur qui brille…( aaaaannnnnnd you fail )

8 Personnages qui puent 11174067511497_seganintendo
Eh oui, je trolle une icône du jeu vidéo, je sais, c’est mal, je vais me faire lapider par des Nintendo-fans pro-japon « konichuwa vive la Jmusic » bla bla bla, bla bla bla…

Ceci dit, les jeux Mario sont quand même excellents, en matière de gameplay, d’idées, et surtout de décors pour les jeux de plates-formes ! [/fake]
2. Xianghua

Xiangua est un personnage récurrent de la cultissime saga de jeux de combats Soulcalibur. Mais c’est surtout le personnage de Soulcalibur que je peux le moins blairer … Pas parce que c’est une fille niaise à mort, parce que pour les connaisseurs, Talim n’est pas plus classe, mais a le mérite d’avoir une certaine originalité dans ses armes et sa façon de combattre. Mais Xianghua n’a qu’une vielle épée toute moisie. Aucune arme particulière, donc aucun mouvement particulier, donc aucun intérêt : GTFO. Le truc merveilleux dans  Soulcalibur : l’entrainement permet de s’exercer sur l’ennemi sans qu’il ne se défende : » TAIMES CA MA GROSSE EPEE DANS TA FACE HEIN BIATCH !! PREND TOI CA DANS LA FACE, ET CA, ET PUIS CA AUSSI !!!!!!!1111one »

Hum, pardon

15491802524814_xianghua
3. Bellum

Bellum est le boss final de The Legend Of Zelda : Phantom Hourglass ( et non, je n’abrège jamais les noms de jeux ). Alors quand on se dit boss final, on s’imagine un énorme monstre, kré kré méchant, avec des membres partout, qui crache du feu par tous les orifices, qui vous dissèque en un coup, avec de la fumée noire qui lui sort des yeux, et qui tue des innocents, en balançant un  » MOUA HA HA HA HA je suis méchant » bref, un truc bien badass quoi. Alors le boss final  » traditionnel » de Zelda, c’est évidemment ( oui, évidemment, si vous ne le connaissez pas, allez vous flageller, et bien fort ) Ganondorf, qui possède généralement plusieurs formes, pas super simple à battre, bref, un bon boss quoi. Alors on a connu d’autres boss dans Zelda, et l’idée du changement n’est pas forcément une mauvaise chose : Vaati, dans The Legend Of Zelda : The Minish Cap, était pas mal puissant, et assez chaud à vaincre, il avait des grosses ailes de méchant, un gros oeil de méchant, c’était un vrai boss quoi ( bon je lui ai quand même bien latté la gueule, au passage ). Mais Bellum est le boss le plus simple que j’ai eu à vaincre de ma vie … même le premier boss du jeu est plus chaud à battre ( et c’est un genre de petit sorcier tout lolant  » olol boule de feu ! »). C’est vraiment une énorme daube, et c’est terriblement frustrant de faire tout un jeu, pour en arriver là.

 

7751504262051_true_final_boss

Au passage, The Legend Of Zelda : Spirit Tracks, qui est un peu la suite de Phantom Hourglass, dans le genre boss pourri se place là aussi. Il est plus chaud à battre que Bellum ( enfin pas des masses quand même ) mais est bleu fluo … oui, bleu fluo … GG Nintendo.

4. La Team Chaotix

La Team Chaotix ( ouah le nom trop d4rk, je me suis fait caca dessus dis donc ) est une des 4 team du jeu Sonic Heroes. Mais c’est aussi la plus pourrie, et la plus useless. Autant on peut comprendre l’intérêt de l’équipe toute rose et niaise pleine de fleurs, pour la difficulté basse à mort et le côté mignon pour les petites filles ( si, on peut aimer les jeux vidéos quand on est une fille ), mais la team chaotix ( ça me fait vraiment mal de l’écrire à chaque fois … ) ne sert vraiment à rien. De plus, même si tous les personnages de Sonic n’ont pas tous la classe de Shadow ( qui, franchement, est trop mystérieux dedans son slip ), cette équipe est composée d’un crocodile Bling Bling, d’une abeille gay, et d’un ninja violet … le suicide semble de rigueur ici.

 

18562248209538_team_chaotix

5 : L’apprenti

Pour les gens qui passent leurs temps dans des grottes ( ou plutôt l’inverse en fait ), L’apprenti est le personnage principal des jeux  » Star Wars : Le Pouvoir de la Force  » ( The Force Unleashed, chez l’oncle sam ). Alors je sais ce que vous vous dites «  Mais Star Wars c’est obligatoirement trop cool, STFU troll  » ( si si, vous vous dites ça, vous ne le savez pas, c’est tout ), ce qui à quoi je répondrai « puisses-tu avoir raison« . Mais l’apprenti ( qui n’a même pas de nom … on se contentera du surnom Starkiller … oui oui, Starkiller, merci d’avoir mis un gros Kevin en chef de projet, vraiment … ) a, globalement, une face d’oeuf avec des sourcils. De plus, son doubleur français semble ne pas avoir totalement mué, ( C’est flagrant dans la démo du 2:  » Laissez-moi tranquiiiile » ). Pour un des personnages les plus puissants de l’univers de  tonton Geroges, ça le fait pas, mais franchement pas quand même ( alors qu’en matière de Sith, Lucasarts est quand même capable du meilleur, voir Dark Revan ).

6243139183644_eggapprentice

 

6. Toad

Alors Toad, c’est de loin, mais de très loin, le personnage, tous domaines confondus, que je peux le moins blairer. Dès que je joue à Mario Kart, j’ai envie de mettre des coups de chaises à ceux qui prennent Toad. Sa tronche me fait tellement perdre mes moyens que dans des jeux Mario multi à la Mario Party, je pète systématiquement des plombs, ce qui finit par me faire perdre ( et toute mon équipe aussi, mais bon, un fan de Mario qui s’énerve n’est jamais bien dangereux ). Question Charisme, Toad frôle le néant. A côté, Mario a la classe de Iron Man, arborant le bouclier de Captain America et le marteau de Thor ( Quoi ? comment ça vous aimez pas mes comparaisons ). Déjà, Toad a une tête de champignon. Mais pas métaphoriquement, de VRAI champignon !

9745463856150_toad

 

De plus il passe son temps à sourire comme un gros enfoiré sadique ( ou Pedobear, au choix ), genre  » i’m in ur base, killin’ ur dudz :)  ». Nintendo sont un peu comme Lucasarts, ils sont capables de trucs magnifiques ( les Metroid et les Zeldas, qui quoiqu’on puisse en dire, sont des jeux terribles ), mais d’inventer des trucs vraiment … il a une tête de champignon quoi !

13401962519715_toad_worms

 

Voilà, sur ce, j’espère que cet article vous aura plu plus que le dernier ( que j’ai écrit sans aucune inspiration, donc là j’ai préféré attendre que ça vienne ), et que vous vous êtes au moins un peu marré, au prochain !




Top 5 des trucs les plus classes.

7122010

Je suis de retour ! Après plus de deux mois d’inactivité, je me suis enfin remué le truc mou et chaud qui me sert de cul et je reviens, dans votre face, avec un article !

J’ai décidé de faire un article sur la classe. Pas le regroupement de 35 kékés avec lesquels je suis enfermé dans une salle 8h par jour ( peace les gars ), je parle ici de la classe, cette idée abstraite et confuse qui déclenche en nous une réaction d’admiration, le truc qui donne un orgasme visuel quoi. Alors je sais ce que vous pensez  » comment toi, sale geek qui a autant de classe qu’un rasoir jetable, peut oser parler de classe ? », ce à quoi je répondrai, après  un gros crachat dans la face, que lorsqu’on est un geek avec autant de charisme qu’une moule lyophilisée, on sait ce qu’est la classe, de la même manière que Clara Morgan sait ce qu’est la virginité. Par définition un gros geek passe sa vie à regarder des films, jouer à des jeux, lire des BDs, tant de mondes merveilleux où les personnages super trop classe de la mort from the grave se baladent dans des vertes prairies. Bref, vous avez compris l’idée, c’est parti, les 5 trucs qui déclenchent immédiatement une classe de ouphzor.

 

5-Être chauve

Être chauve, c’est quand même franchement un des trucs les plus classes sur cette planète. Je sais pas vous, mais moi quand je croise un chauve dans la rue, je n’ai qu’une seule envie, lui cirer les pompes jusqu’à ce que je voie le reflet du crâne chauve du mec chauve dedans. Même si avoir les cheveux longs, c’est über classe, ne pas en avoir du tout, c’est juste bandant. A titre d’exemple, prenons Kratos, le destructeur massif de la saga God Of War. Il est chauve, il défonce tout, il a la classe. C’est aussi simple que ça. Et plus on creuse dans l’idée, plus on se rend compte que être chauve est lié avec le fait de défoncer des gens. Pour rester dans le jeu vidéo, 47, le personnage principal de Hitman, est modestement capable de butter des gens avec un piano. Riddick ( tout le monde connait Riddick j’espère ), incarné par le beau Vin Diesel, tue un mec avec une tasse. Et si quelqu’un a vu From Paris With Love ( titre trompeur ) avec John Travolta, il ne pourra qu’approuver mon argument, qui est : Chauve = aptitude à butter des gens +10.

Top 5 des trucs les plus classes. 9500781356847_chauve

Bon, on va faire l’impasse sur Barthez, ça détruirait toute mon argument sinon. Ah, avouez que vous keafez votre race mon article.

4-Avoir une cause

Tous les héros qui ont la classe ont une bonne raison de faire ce qu’ils font. Sauver des bébés cancéreux, stopper le braconnage, se battre pour la femme qu’on aime… Mais LE truc le plus classe, c’est quand même les grandes causes, comme l’Honneur ou la Vengeance. C’est le cas dans 300, où Leonidas, qui sois dit en passant est tellement couillu qu’il pourrait faire fondre une porte en acier blindée avec sa pisse, alors qu’il n’a pas le droit d’aller défoncer ses ennemis ( Politique > All ), n’envoie pas son armée, mais juste les 300 mecs les plus badass de Sparte. Alors qu’ils savent qu’ils vont crever, ils vont essayer de se faire un max de niakoués avant le trépas. Ça, c’est classe.

1484634461706_fuck_wuth_sparta

Donner sa vie pour l’honneur d’un peuple, ya quand même franchement de quoi être admiratif. Bon après, question de point de vue, est-ce qu’on peut considérer que défoncer tout le monde pour sauver la femme qu’on est est plus classe que de se battre pour l’honneur ? Si oui, alors Anakin a trop la méga classe, vu qu’il va, juste, massacrer tous ses potos pour pas que sa chérie d’amour crève dans d’atroces souffrances ( ce qu’elle fera quand même … même après 120 visionnages, voir Padmé mourir, c’est toujours une épreuve psycologique … ).

3-Être touseul

« Il n’y a rien de plus dangereux qu’un homme qui n’a plus rien à perdre »

Cette phrase, que j’ai entendue dans Gladiator il me semble, m’a fait l’effet d’un coup de batte dans la face quand je l’ai entendue pour la première fois. Et, quand on, y réfléchit, c’est fucking vrai ! Franchement, quand une histoire commence par un homme qui perd tout, on sait que ça va chier un max, ça chie un max, et PUTAIN c’est trop cool =’) Alors des héros qui n’ont plus de famille, dans le monde des geeks, yen a deux ou trois quand même. Dans les comics, Daredevil, qui est quand même trop d4rk, le Punisher ( mais j’y reviendrais ), Wolverine ( même si on ne peut pas considérer qu’il n’est pas seul seul, vu qu’il est avec les X-Men… quoi ?), Iron Man ( le plus gros niqueur des comics, mais quand même seul, pauvre homme ), et bien d’autres.

12477002194998_orphelin

Mais l’homme, l’Homme le plus classe dans la catégorie tout seul, c’est quand même de loin Maximus, le héros de Gladiator. Je préfère ne pas trop m’étaler, mais en gros, Maximus refuse de se soumettre à Commode ( tiroir \o/ ), le nouvel empereur, qui supporte mal cette trahison. Maximus devra alors se faire exécuter, mais c’est le héros, il s’en sort ( et c’est Russel Crowe, il lui suffit de se concentrer pour faire exploser un mec avec son charisme ). Sa femme et son fils par contre, seront crucifiés, et Maximus voudra se venger et va aller fourre son glaive bien profond dans le ass à ce connard d’empereur. Vous l’aurez compris, être sans famille, c’est trop classe ( sauf dans la vraie vie ).

2603111362830_concentration

2- Avoir la plus grosse
Oui, je sais, tuer des gens c’est mal, la peine de mort c’est caca, non à l’hippophagie, mangez bio, faites l’amour pas la guerre, bla bla bla. Mais on est pas dans un clip des Beatles ici, on parle de trucs de guerriers. Et défoncer des gens par dizaines, avec le plus gros flingue possible, c’est quand même, putain, trop cool. Alors dans cette rubrique, je vais caser deux de mes idoles, le Punisher ( Frank Castle) et John Rambo ( John Rambo ). Dans la vie, on constate deux types de gens, ceux qui disent « aannn naaaaannn », et ceux qui agissent, et Johnny et Franky, ils agissent.

5785077734370_surpopulation

Alors que Rambo lutte contre la surpopulation en Asie, Frank s’occupe de démembrer ( au sens propre du terme ) tous les réseaux mafieux de New York, qu’ils soient grosse organisation de pègre ou petit gang de rebelz. Et putain, être seul contre trouzemilles, et s’en sortir sans égratignure, c’est quand même trop la classe.

18615492034623_dsirez

Et ne me faites pas le coup du  » ma c pa possibl », défoncer 357 mecs avec une tourelle, ça n’a rien d’impossible !

 

Enfin on arrive au truc le plus classe de tout l’univers …

1-La capuche

Alors que je jouais à un jeu résonnant au doux nom de Assassin’s Creed, je n’ai compris ce qui m’arrivait… regardez :

16873268824368_omfg

Vous avez vu ? Non mais regardez-le, regardez moi ce gars, regardez-le je vous dis ! Vous sentez cette chaleur exaltante qui s’échappe de votre pantalon ? Oui ? ben c’était ça.

Et vous savez pourquoi cet homme déclenche soudainement une envie de Buttsex ? Parce qu’il a une putain de capuche qui recouvre son putain de visage de putain d’ASSASSIN ! Mais ce n’est pas le seul, les Sith dans Star Wars font de même ( les Jedi aussi en fait, mais les Sith c’est des méchants, les méchants c’est cool ), et regardez-moi ce regard ! Avouez que c’est quand même tellement awesome que même un Cow-boy de l’espace avec un lance roquette paraîtrait fade à côté !

10244035923957_star_wars

Pour résumer, rasez-vous la tête, arrangez-vous pour ne plus avoir de famille, tuez des gens en masse pour la bonne cause, mettez une capuche, et vous serez l’être le plus classe de la planète, voire au delà.

Eh bien, sur ce, j’espère que cet article, qui aura mis du temps à venir, vous aura plu, parce que ça m’a bien fait délirer de l’écrire. Je compte reprendre un peu d’activité, alors au prochain article !




5 bonnes raisons d’être un metalleux

12092010

Bonjour !

Eh oui ça fait longtemps que j’ai pas pondu, je sais. Enfin j’ai une excuse, la rentrée tout le bordel tout ça, mais je vais quand même écrire un article, histoire de pas perdre le peu de lecteurs que j’ai.

Alors aujourd’hui, j’ai eu une idée d’article, je jonglais entre un truc sur Rambo et un truc bien bourrin de Metal, mais j’ai choisi le Metal.

Aujourd’hui, 5 bonnes raisons, d’être un Metalleux.

5 bonnes raisons d'être un metalleux  18105251933736_metal

Bonne raison N°5 :

Quand on est un Metalleux, on est forcément un gros monstre en Anglais ( ou Suédois, mais c’est plus difficile ). Eh oui, à force d’écouter du Metal, en Anglais, l’oreille s’affine à cette langue étrangère. Pour pouvoir repérer quelque chose de compréhensif dans un beuglement guttural genre « BWEUUUHEUSWOOOOOOO », ‘faut assurer à mort en Anglais. Alors vous me direz  » mé keskon en a a foutr ? » eh bien l’Anglais, c’est quand même la über classe. Pas parce que ça ouvre des portes, nan ça on s’en fout, mais parce que du coup, on peut tout comprendre, les films, les interviews, les vidéos po…documentaire animaliers, tout ça, et que ça, ça fait chier les vieux fachos qui sont anti anglicisme ( si si ça existe, yen a même qui ont inventé le mot « courriel » ). Oui je suis comme ça moi, j’aime faire chier les fachos, ça me fait plaisir. Bon après c’est bien connu que dès qu’on est on est un peu bon dans une matière, on a 5 fois plus de copines ( eh oui, c’est sur qu’a force d’écouter du R’n'B, le vocabulaire progresse pas des masses ).Ça fait un équilibre avec les filles qui ne vous approchent pas à moins de 15 mètres …

16765243617969_2963926193_542d889ee3_o

Celui qui déchiffre ces mots aura droit à une spéciale Kassdédi dans mon prochain article.
Bonne raison N°4 : Quand on écoute du Metal, on devient forcément une grosse encyclopédie de Mythologie Scandinave. La Mythologie Scandinave, on est d’accord, ça doit être le truc le moins utile sur terre, même encore moins que la papier toilette phosphorescent ( qui finalement, peut permettre d’aller directement sur la cuvette dans se manger la poubelle et tomber dans la baignoire ), mais c’est quand même trop la classe. Grâce à des groupes de Metal très instructifs, Valhallah, Mjöllnir ou encore Ragnarok n’auront plus aucun secret pour vous. Alors est-ce qu’on peut parler de « bonne raison » ? Oui, déjà parce que ça me permet de remplir mon article et de pas me casser le scotum à chercher une autre raison, mais aussi parce que ça vous permettra d’avoir des meilleurs notes en Latin, Histoire, en étalant dès que vous le pouvez, toute votre culture, à l’oral comme à l’écrit, en levant le doigt dès qu’une occasion se présente ( de toute façon vous êtes un metalleux, tout le monde vous déteste, alors un peu plus, un peu moins ).

20696946028407_1257825926576

Bonne raison N°3 : Pour continuer sur la lancée de  » Le Metal rend intelligent » ( parce que franchement, c’est vrai ), le Metal rend également bon en philo, et en littérature. Alors oui, au delà des »Kill them all », « Blooooooood »ou encore « Die Motherfucker », le Metal a une facette bien plus philosophique qu’il n’y parait ( Mais arrêtez de rigoler, c’est vrai bordayle ! ). Entre le situation oppressante des soldats au front, conscients de leur mort presque palpable, la tendance de l’homme à l’auto-destruction, les idées comme la Justice ou encore la vengeance, ya moyen de remplir une bonne disserte sur un sujet hyper déprimant, sans avoir à se taper un pavé de Zola ( parce que Zola, franchement, c’est à faire passer Stephen King pour un auteur de contes pour enfant ).
20659737539628_kevill

Faisons un bref point, pour l’instant le Metal rend bon en anglais, litté, et mythologie ( enfin la mythologie on s’en fout en fait ), avouez que c’est classe. Bon, passons aux raisons les plus essentielles.

Bonne raison N°2 : Le Metal développe l’ouïe. Alors je sais bien qu’on a tendance à croire que le Metal rend totalement sourd, mais non, bien au contraire. Alors au début, si franchement, quand on écoute du Metal, on entend plus rien, on se fait tout le temps tuer par ses parents parce qu’on a pas entendu qu’il fallait manger ( Mais Maman t’aurais du m’envoyer un wizz n’est pas une bonne réponse, vraiment pas … ). Mais au fur et à mesure, l’oreille s’y fait, on finit par entendre le téléphone, ses parents, les bruits de msn, le marchand de glace, le gazouillement des oiseaux ( ça par contre, ça fait chier quand on écoute un truc brutal ). Ce qui aide dans la vie de tous les jours, car même dans le bruit incessant et harassant ( eh oui, j’ai la classe ) des mecs qui font des trous dans la route ( ouais, parfois ya un mec en gilet jaune qui fait des trous dans la route quand je passe, jamais compris pourquoi ) un bon Metalleux pourra entendre les voitures, les alcooliques marcher, tous ces petits dangers tout autour de nous. Moralité : être un metalleux sauve le vie ( oui, riens que ça ).

6954761934252_aaarrrrgh

Alors on pourrait penser que toute musique hyper forte peut remplacer le Metal dans ce paragraphe, mais non, c’est faux.

On passe enfin à la bonne raison N°1, la plus fondamentale. On pourrait faire abstraction des autres, mais celle-ci semble la plus importante.

Bonne raison N°1 : être Metalleux développe le palais. En effet, comme vous le savez, le destin du Metal est très étroitement lié à celui de la Bière. Quand on fréquente des Metalleux, on devient forcément une pointure en bière. Alors je sais, ça peut paraître anodin ( OH COMME JAI LAIR INTELLIGENT ) mais c’est un atout essentiel pour vivre en société. Déjà ça permet encore une fois de montrer à tout le monde à quel point vous en savez plus qu’eux sur un sujet, ça fait toujours du bien. Mais ça permet de se faire prendre au sérieux, quand vous allez chez des amis à vos parents par exemple ( eh oui vos parents ne sont pas Metalleux, ils ont des amis eux ), vous pouvez avoir une vraie discussion d’homme plutôt que d’écouter parler de la crise avec votre pauvre Coca, à écouter le fils des amis de vos parents parler de ses copains de l’école. Nan je dis ça mais en fait je suis une grosse daube en bière, j’en bois jamais et je préfère largement le coca, mais du coup ça décrédibilise mon image de gros porc Metalleux que j’ai mis tant de temps à bâtir.

16121337395031_bier

Eh bien voilà, encore un article qui se termine dans la joie et la bonne humeur ( et va falloir que je me casse le cul pour trouver trouzemille images ).

Alors par contre je tiens à préciser que, de un,  oui, vous allez vous taper au moins deux images  » LEARN THE DIFFERENCE IT COULD SAVE YOUR LIFE », et de deux, je dessine mieux que ça en vrai, là c’est just for teh lulz.




Moi en mode BG

30082010

BOUM ! I’m back, avec une idée d’article bien asociale. J’ai décidé de troller parler des BGs. Eh oui des BGs, on en rencontre partout, pas moyen de tourner la tête sans en voir un, d’aller acheter de la mémoire ram sans en croiser, d’aller boire une pinte sans tomber dessus, bref, ils sont PARTOUT ( les chenapans ) ! Bon je vais tenter de faire un article plus ou moins organisé quand même, histoire que ça aie un peu de gueule.

-Qu’est-ce qu’un BG ?

Moi en mode BG 16159894398945_bg

Alors oui, j’en parle j’en parle, mais qu’est-ce qu’un BG ? Pour Nostrageekus du fond, BG c’est l’abréviation de beau gosse ( WHAT THE … ? ) … Oui, c’est vraiment pitoyable. Mais au delà de ça, un BG, c’est un kikoo, un fashion, un mec à la mode, propre sur soi, tout coloré et plein de paillettes. Un mec à la mode quoi ( i lol’d ). Un BG n’a absolument aucune personnalité propre, il aime le foot parce que c’est le sport national, il aime Rihanna parce que c’est le top des ventes, il achète des vêtements roses parce que c’est la mode, bref, vous avez compris.

-Pourquoi cet article va-t-il troller les BGs ?

Hm, comment dire ? La plupart des mes lecteurs me connaissent, donc geek avec un amour passionné pour le Metal, j’ai toujours eu du mal avec les mecs avec des polos mauves, des chapeaux et des lunettes miroitantes.

-Comment reconnaitre le BG : les 4 saisons.

Oui, le BG s’adapte, il suit le temps, la météo, il ne dit jamais « oh là là on ne sait plus quoi se mettre avec ce temps », il a toujours des vêtements adaptés à la condition climatique, il ne se laisse jamais prendre de cours.

Automne : le BG portera un petit gilet, de préférence avec strass et paillettes, pas trop long pour qu’on puise apercevoir sa boucle de ceinture DG, qui brille, et un pantalon, s’arrêtant JUSTE à la hauteur de la cheville pour qu’on puisse apercevoir ses godasses hors de prix.

 

le BG portera un petit gilet, de préférence avec strass et paillettes, pas trop long pour qu'on puise apercevoir sa boucle de ceinture DG, qui brille, et un pantalon, s'arrêtant JUSTE à la hauteur de la cheville pour qu'on puisse apercevoir ses godasses hors de prix.

 

Hiver : En hiver le BG est pénalisé, il ne peut pas exhiber son physique de BG, il est donc très frustré, mais pour autant, il ne va pas se négliger, au contraire, il va essayer de mettre en valeur le peu qu’il lui reste à montrer. En hiver, le BG met une veste épaisse, comme tout le monde, mais pas la veste de cosmonaute, qui te fait ressembler à un énorme manchot, NON, le BG a une veste qui tient chaud et qui donne pas l’air débile ( si si ça existe ), avec de la moumoute à l’intérieur, et du cuir bien luisant à l’extérieur. Mais là ou reconnait le mieux un BG en hiver, c’est à sa peau. En effet comme par -15°, il est difficile de montrer autre chose que son visage, par conséquent, le BG soigne son visage. Le BG n’arrive pas comme toi, nez qui coule, cernes jusqu’au nombril parce que t’as pas dormi à cause d’une saloperie de biatch de rhume, peu craquelée par le froid, non non, le BG a une peu lisse et douce, car il met de la crème ( oui, comme votre maman ) , du labello, du soin pour les mains, bref, le BG reste BG, même en hiver.

16710639638913_bghiver

Printemps : Ah, le printemps, magnifique saison qui précède l’été ( Master of teh obvious !!!1 ). Même si le printemps est proche de l’hiver, le BG fait clairement sentir que l’été approche. Au printemps, le BG porte un gilet, comme en automne, mais pas le même gilet, un gilet plus fin ( qui sert à rien finalement ) large et béant ( ouais je sais c’est pas très explicite mais c’est chaud à décrire ) avec de belles petites étoiles ( ou une seule grosse étoile ), un T-shirt à manches longue, et surtout, UN SLIM !! Oui le BG adore mettre des slims, c’est trop sexy, mais en hiver, ça ne va pas avec sa grosse veste ( c’est con la vie parfois ).

18544219752564_bgprintemps
Eté : Oh, laissez moi savourer cet instant. A l’idée de tous les trucs qui m’exaspèrent chez les BGs en été, j’en ai des frémissements de bonheur =’). Alors pour pas trop m’éparpiller on va faire ça de bas en haut. Les chaussures. En été, alors que vous suez comme un porc dans les mêmes baskets que vous portiez en hiver, le BG porte des chaussures qui ne transpirent pas. Soit des Geox, soit des sandalettes ( mais sans les chaussettes, le BG a du goût ) soit, oh j’en pleure à l’idée de le dire, DES CROCS !! Avouez que c’est la loose internationale, une chaussure en plastique avec des trous dedans. Nan on rigole on rigole, mais le BG n’a pas de problème de pieds, car il ne transpire pas dans ses chaussures, il ne pue pas des pieds, il n’a pas de champignon, de démangeaisons, trop cool.

Ensuite le pantalon. Le BG ne met pas de Jean en été, OH que non, le BG met au choix : un short, un beau slim bien coloré, ou, un bermuda. Ainsi le BG peut montrer qu’il est très maigre, qu’il n’a pas un pet de graisse, et ça, c’est la classe. Le BG a cependant toujours une ceinture d’une grande marque de vêtements, DG, GUESS, des trucs d’homme quoi.

Le Haut, Oh le haut. En été, le BG a des tas de hauts, mais ce n’est pas le plus intéressant. Le BG, en été, a un taux de nudité variable. Le plus soft reste le T-shirt. Alors on connait tous les T-shirt en col en V, mais les BGs ont des T-shirts en col en double V, deux fois plus profonds. A l’image d’un décolleté qui montre des boobs, ce T-shirt montre le torse du BG, et surtout, le fait qu’il n’ai pas de poils. Oui le BG n’aime pas les poils, c’est trop pas la mode quoi ( Le BG assume sa part de féminité, mais a encore du mal avec sa part de masculinité ). On a ensuite la chemise de BG. Le BG n’ouvre pas un, ni deux, mais trois boutons, histoire de montrer qu’il a un taux de graisse inférieur a 3%, et que c’est un vrai homme, il supporte l’épilation à la cire lui.

9604106333316_chemise

Et évidemment, le BG adore se montrer torse nu, parce qu’on voit ses abdos ( enfin on voit presque son estomac derrière ) tellement qu’il est mince tellement que c’est un BG.

19336554891126_ultimate_bg

Et l’accessoire que je préfère au monde, les lunettes de Soleil. Le BG a exactement le même modèle de lunettes que la kikoo, celles ou le verre a un diamètre de 8cm ou on se voit dedans. Ainsi, même si le BG est moche, quand on ne voit que sa bouche, on l’imagine BG.

21043078991649_lunettes

Voilà pour le BG à travers les saisons ( remarquez que c’est très équilibré niveau paragraphe ).

Comment éviter les BGs ?

Des BGs par ci, des BGs par là, pas moyen d’être débarrassé de tous ces p’tits polos roses. Et en fait, on ne peut pas éviter de croiser des BGs, c’est impossible, mais on peut essayer de ne pas en fréquenter des masses. Alors oui, vous allez me dire, ‘suffit de les envoyer se faire mettre, mais on a tous des amis qui ont des amis qui ont des amis BGs. Mais les BGs tiennent à leur réputation, et c’est franchement Hypra utile pour ce qui est de ne pas ses les farcir.

Technique N°1, trainer avec des Metalleux, ou l’être soi-même. Rares sont les BGs qui s’assoient aux même tables que les Metalleux à la cantine. Ça crie, ça parle fort, ça parle de cul, de bière et de Metal, ça se tape dans le dos, non très peu pour les BGs, d’autant que les Metalleux ont des cheveux longs, pas soignés, des pentacles partout, mais pour qui passerait le BG avec de telles fréquentations ? Personnellement depuis que je me suis acheté une veste Metallica, les BGs évitent tout contact, croisement de regard, ou même ami en commun avec moi, parfait.

19679062566933_antibg
Technique N°2, trainer avec des boulets. Mais si vous savez les boulets geeks, avec des grosses lunettes, des boutons, un appareil dentaire et qui parlent de Dofus toute la journée. C’est lourd, mais c’est le prix à payer. Oui le BG se moque des nolife, comme tout le monde, parce que tout le monde le fait,et que c’est trop lol.

Le combo ultime serait de trainer avec un mec qui porte un sweet de Metal, qui parle de Star Wars, de Metal, et de super-héros, et qui écrit des articles sans intérêt sur un blog.

BON, l’article étant déjà pas mal long, je pense que je vais m’arrêter là, et considérer ça comme un article qui critique les BGs IRL, et je pense refaire un article sur les BG mais sur internet, histoire de pas faire saturer votre petit cerveau et ne pas trop vous faire saigner des yeux.

Juste encore une petite phrase pour raconter le PIRE BG que j’ai croisé dans ma vie. Alors que je me promenai dans un supermarché, j’ai vu, au loin, un « mec » avec des converses, un short à fleurs, un T-shirt violet avec des motifs argentés, des lunettes de soleil ( dans un supermarché, oui ) et un beau chapeau avec des carreaux noirs et blancs… j’ai du m’arrêter 5 bonnes secondes pour réaliser à quel point ou pouvait être fashion.

Sur ce je vous invite à parler du blog à tous vos potes susceptibles d’être sensible à mon humour d’enfoiré ( mais pas des BGs hein ). Ouais je me fais de la pub, comme un kikoo.

PS : Oh FUCK j’ai involontairement rédigé mon article comme un sketch de Frank Dubosc Oo




fzetze

19082010

Juste un petit article pour dire à tous mes chers lecteurs, que je ne posterai pas cette semaine, et voilà, c’est tout ( court mais intense )




Pourquoi Toy Story 3 est-il le film le plus awesome de l’univers ?

13082010

Après 8j de vide intersidéral, je suis Back, avec un nouveau thème d’article.

En effet, après tous les moultes films cultes que j’ai vu, je dois dire que Toy Story 3 est le film le plus culte que j’ai vu de ma vie, et je vais vous expliquer pourquoi, et surtout, vous prouvez la supériorité de Toy Story sur tout. « Tout quoi? » Tout, tout simplement.

Pourquoi Toy Story 3 est-il le film le plus awesome de l'univers ? 11872591912071_toystory

1. Une chronologie parfaite

Toy Story 3 commence avec une histoire des plus actuelles … Quand on regardait les premiers films de cette saga épiquissime, on était tout pitits comme ça ( comme ça à peu près ), et les films nous parlaient déjà des liens étroits qu’on entretenait avec nos jouets. Oui, les jouets eux au moins, ils se moquent pas de nous, et ils nous piquent pas notre goûter … Mais je me vengerai un jour JE ME VENGERAI !!!!! * lève le poing au ciel * Hum bref …
En gros, à l’époque, Toy Sroty était un sujet d’actualité. Et maintenant, 10 ans après, ils sortent un film, qui se passe 10 ans plus tard ( enfin c’est pas à une vache près ), où Andy part à l’université, et doit décider de ce qu’il doit faire avec ses jouets.Toy Story 3 est encore plus d’actualité qu’avant, et se calque parfaitement sur notre génération, puisque aujourd’hui aussi, nous, on va pas tarder à entrer à l’université et on va tous être confronté à cette question fatidique, « Que vais-je faire de mes Bionicles ? »( Comment ça « moi j’ai déjà tout donné » )
Personnellement afin que ma mère ne les jette pas ou ne les donne pas à des enfants dans le besoin ( je suis méchant, je sais ) j’ai prévu un plan diaboliquement égoïste pour pouvoir les garder toute ma vie et ne jamais en donner une infime partie à qui que ce soit ( sauf si j’ai un fils, et seulement si il est respectueux envers les jouets )

En gros, Pixar a bel et bien su calquer une saga sur une génération, plutôt que faire péter le 3 tout de suite alors qu’on en aurait rien eu à battre qu’Andy balance ses jouets, on avait les nôtres.

2.  Des personnages hyper classes

En ce moment, dans les films, on a le droit à :

- Des vampires Gays

-Des grands hommes bleus

-Des p’tits kékés aussi virils que Justin Bieber

-Des gonzesses avec des gros boobs

Mais dans Toy Story, nos deux protagonistes sont tout simplement des personnages Fuckingment Awesome. Un Cow-Boy, et un Ranger de l’Espace. Voilà de quoi avoir un orgasme rien qu’en regardant l’affiche du film. Alors biensûr il y a les autres personnages ( la bergère <3 ) mais ils représentent pas autant l'idée de classe ultime des films. Rayons laser, éperons, ailes rétractables et chapeau, voilà de quoi sont faits les vrais héros ! De plus, les deux héros ont tous deux des répliques cultes, tel "Il y a un serpent de ma botte" ou le classique " Vers l'infini et l'au delà". Non décidément, rien de plus classe que Woody et Buzz. D'ailleurs 'faudrait que je les retrouve ...

3.Un scénario reposant sur l'émotion

Alors Toy Story 3 aurait pu raconter absolument n'importe quoi, il aurait été sur de pouvoir compter sur une large gamme de fans, ados nostalgiques et petits nenfants.

Mais non.

Toy Story 3 aurait pu faire comme ce qu'on voit le plus souvent en ce moment, c'est à dire faire une suite 15 ans après, qui n'apporte rien mais sympa à regarder ( Terminator Renaissance ) ou qui détruit totalement le mythe ( Indiana Jones 4 ), tout en faisant un bon nombre d'entrées.

Mais non.

Toy Story 3 en plus d'évoquer un peu de nostalgie, normal, est vraiment un des trucs les plus chialants que j'ai vu.

Pour résumer, on y était à 3 metalleux, Moi avec un T-shirt Metallica, un pote avec un T-shirt Slayer, et un autre ( probablement le plus grand de toute la salle ) qui ne s'assume pas donc il a mis une petit chemise de BG... Enfin bon, on est tous les trois ressortis de là, larme à l'oeil, avec juste une envie, jouer à nos vieux Lego.

20623469146830_premire

Toy Story 3 prend aux tripes en nous rappelant des trucs dont on ne se souvenait pas forcément. Là, on se revoit part terre en train de faire « Psshhh BOUM ATTAQUE FEU !!! »  « AAAH je brûle »  » retourne dans les ténèbres éternels de la nuit, sale mécréant ». On se souvient aussi de ô combien c’était dur quand maman est venue dans ma chambre et quand elle a dit … elle a dit  » Bon on va mettre tes vieux jouets dans le chaufferie parce que ya plus de place alors fais le tri » … ce fut le jour le plus difficile de toute ma vie …

Bref, sans vouloir spoiler le film aux premiers qu’ils l’ont vu, impossible de rester insensible à ce film, à moins d’être un monstre possédé par le diable.

4. Une scène d’introduction qui déchire sa race [/sisitavu]

La première scène de Toy Story 3 est franchement un des trucs les plus épiques que j’ai vu de ma vie ( j’ai déjà utiisé cette expression dans l’article non ? ). On se rappelle tous de la première scène de Toy Story 2 qui se passait dans le jeu vidéo dédié à Buzz ou il déchirait une tonne de méchants pour finir par se faire rétamer par Zurg, son père ( non vous vous souvenez pas ? ). Toy Story 3 commence par une scène de jeu vue par Andy. Explosions, complots, combats, tout y est. Et ça, ça se rattache un peu au paragraphe d’avant, c’est à dire que ça rappelle quand nous aussi, on faisait ça.

Ou comment un lit et deux tabourets pouvaient devenir une caverne infectée de sbires du terrible roi des méchants ( oui, quand on est petit, les méchants s’appellent les méchants ). Ca rappelle aussi quand on faisait des grosses explosions, composées à 92% de postillons et a 8% de crachat… Bref, la première scène commence fort en introduisant totalement dans la nostalgie et dans l’idée du film.

5. Il me faut bien un 5e argument

Oui 5 c’est classe, une liste de 4 arguments, ça fait pauvre,  5 c’est mieux.

Nan je vais pas apporter un argument de plus, mais une preuve. Tout le monde a déjà vu cette pur pour la neufbox avec Buzz ? Eh bien voilà. D’habitude dans les pubs, on a le droit à quoi ? Boobs, boobs, boobs, et un peu de tits aussi, parce que les bewbs, ça assure un max d’audience, mais là, non, pas de boobs, mais Buzz !!

20554158808557_sans_titre_5

On voit juste Buzz dire « vers l’infini et l’au delà » et sauter sur le ballon emblématique de Toy Story, et voilà, classe. Alors vous allez me dire « Mais Buzz est finalement aussi dévalorisé que Victoria » Mais non, NON NON NON, parce que Buzz fait de la pub pour un truc qui permet d’avoir INTANET !!!!!

Tout ça pour dire que Buzz > All ( à part Woody, et même les boobs ).

7275058881354_toy_story_3
Sur ce j’espère que vous aurez apprécié cet article que j’ai mis, je sais, trop longtemps à pondre, mais bon, c’est les vacances, et donc voilà ( c’est fou comme les vacances ça peut tout justifier ).

Du coup ya pas des masses d’images mais je vais essayer d’en faire d’autres pour demain ^^’




Les effets de Twilight

3082010

Bonjour à tous !

Trois jours seulement après l’article d’intro, je me lance dans un nouvel article qui me trotte dans mon esprit malsaint, de gros troll, toujours prêt à critiquer quelque chose ( et surtout Twilight ).

Alors parlons-en de Twilight. Twilight, on ne peut le nier, a eu à peu près autant de succès que Bienvenue chez les Ch’tis ( Bilou*paf* … nan, c’est pas moi qui ai lancé ce galet, j’ai un alibi, j’étais au cinéma ), et a révélé au grand jour les multiples talents d’actrice de Kristen Stewart … Mais je ne suis pas là pour critiquer cette pauvre Kristen ( mais je vais le faire quand même ) mais pour étudier les multiples effets de Twilight, bons comme mauvais. « Bons ? Oo  mé il er fou » sisi, bons, et je vais m’expliquer tout de suite, mais je vais commencer par les mauvais, histoire de me défouler, ici, on ne me frappe/pince/lapide pas quand je critique, vu que je suis derrière mon ordi.

 

 

  1. Les mauvais effets de Twilight

Twilight, au delà de nous déchirer les tympans à chaque fois qu’une fille ouvre son agenda « Iiiiiiiiiiiiiiiiih Jacob il é tro bo abusey’ «   ça a quand même pollué Google .

Twilight, c’est le truc le plus envahissant que j’ai eu l’occasion de voit depuis les franges de Caniche sur la tronche des filles … Pour dire !!!!!1 On ne peut pas tourner la tête sans se manger du Twilight dans la tronche…

Mais ça on s’en fout, on est des geeks ( oui, vous lisez ce blog, vous n’avez rien de mieux à faire, personne avec qui sortir, et en plus vous aimez ça, vous êtes des geeks ) on va dehors le moins possible et les gens on les évite, comme ça on évite les problèmes.
Cependant qu’on pollue Google, notre grand dehors à nous finalement, ça, c’est intolérable !

Oui en effet, laissez moi vous démontrer l’ampleur de la catastrophe. En effet un geek, ou quelqu’un de normal, aime avoir quelque chose de classe en fond d’écran ( enfin pas les kikoos, la Bestah en fond d’écran ça compte pas ) et pour peu qu’on soit fan de Zelda ( comme moi :D D ) on aimerait un beau fond d’écran, genre épique, vous voyez de quoi je parle ? « Il s’égare il dit n’importe quoi dans deux minutes on va parler de cuisine irlandaise » Non non, c’est là que Twilight entre en jeu. Tout le monde connait Twilight Princess, le Zelda sur Wii … Ces images choquantes parlent d’elles-mêmes [ /Laurence Ferrari]

Les effets de Twilight  21006551154798_twilight_5princessa

Qu’un fan de JV se tape Twilight dès qu’il recherche un peu de bonheur vie un beau wallpaper ( haha, ça rime), ça fait mal … mais il y a pire …

Tout le monde connait Metallica oui ? « Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii-Nan … Oké je sors » Tout le monde connait le bassiste de Metallica ? « Naaaaaaaaaaan-Oui … quoi ? » Alors un bon fond d’écran Metal, ça le fait aussi, mais là ARGH, outrage  :

20011423777488_roberts

Robert Trujillo, un beau mexicain bien musclé à la chevelure soyeuse et à la peau dorée, derrière une espèce d’ersatz d’homme blanc comme un linge lavé avec Vanish Oxy-action, une lingette eau écarlate, et un bidon de Javel dans la même machine, THIS IS AN OUTRAGE !!1

Et pour peu qu’on soit fan de Kristen Bell ( qui est quand même le sommet ultime de la beauté féminine incarnée dans toute sa splendeur splendide pleine de splendeur resplendissante ), on tombe sur l’ »actrice » aussi bronzée qu’un ours polaire dans une caverne …

15912993071547_kristens

Vous avez compris le principe…

2. Les bons effets de Twilight

On ne peut le nier, Twilight a eu un effet positif sur beaucoup de choses, et surtout sur le cinéma. Alors pas le Cinéma en général, Twilight a totalement ruiné la cinématographie en prouvant que la majorité préfère un film avec un scénario à l’eau de rose et des acteurs dopés à l’anti-bronzage plutôt que des gros chefs d’oeuvres … enfin bon.

Non je veux dire sur les cinémas, les salles de Cinéma. Ce qui est merveilleux avec les kikoo fans de Twilight, c’est qu’elles ont plein d’amies kikoos pas fan de Twilight, mais ces kikoos, comme c’est des kikoos, elles vont vouloir être à la mode, et donc aller voir Twilight, vous suivez ? Plus ya de fan de Twilight, plus ya de fans de Twlight, et plus ya de fans de Twilight, moins ya d’amateurs de vrais films, et plus les salles sont vides =)

3379448101392_iron_man_twilight

Le plaisir d’entrer dans une salle, et de se mettre au centre de la salle, dans le siège du milieu de la rangée du milieu … =’)

8658588564549_ribin_des_bois_twilight
L’autre avantage, c’est qu’on entend plus parler de High School Musical ni de Zack Effron, et de sa coupe de BG, parce qu’il soulait lui aussi …

Et surtout, ça nous a donné un sujet de plus à critiquer, et ça, c’est toujours bon ( Do not feed the troll ).

5710023470547_a_team_twilight

Sur cet article finalement assez court, vous aurez compris l’idée, j’avais juste envie de faire un article vite fait histoire de dire « Eh je fais souvent des articles tavu sétrokoul », mais les prochains seront plus longs et plus complets je pense, et aussi farcis d’images pourrites des aisselles, parce que c’est ça qu’est bon.

Voilà, les enfants, j’ai déjà une idée assez troll qui me trotte dans l’esprit pour le prochain article, alors ça devrait pas être long.




Mon premier article je suis trop méga zéxité omagad omagad omagad Iiiiiiiiiiih !!!!1

31072010

Tel dans un chef d’oeuvre de la littérature dont un se tape environ 1654654 exemplaires durant notre scolarité, cet article sera l’accroche de tout le blog, mais comment commencer fort, en mêlant intrigue et désir de connaître la suite ?

Mon premier article je suis trop méga zéxité omagad omagad omagad Iiiiiiiiiiih !!!!1 8290121804910_boobslight

Voilà, maintenant que le public masculin comme féminin est conquis, je vais pouvoir commencer.

Bienvenue sur ce blog, non trop peu original, attendez je la refais.

BWAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRGH !!!!!

En fait je vais commencer mon blog comme un chanteur de Metal commence une chanson, par un délicat appel à le lecture des paroles délicates dont seront emplies ce blog.

Plus sérieusement, mes premiers lecteurs seront sans aucun doute des gens que je connais depuis longtemps ( et je souhaiterais saluer ma maman, Maman je passe à Internet !! ) et des lecteurs fidèles de mon vieux blog skyrock ( lolkikooo mdrxd ) mais j’ai décidé de me mettre un coup de pied au cul ( si, c’est possible ) et de commencer  à faire un vrai blog.

Alors pourquoi ce blog plus qu’un autre ? parce que, c’est comme ça, c’est moche la vie hein.

Mais déjà ce titre Awesome, Geekcopter, franchement, ça ne peut que donner envie de lire, imaginez un hélicoptère rempli de geeks, quoi de plus cool ?

Sinon ma spécialité c’est des très longs articles à thèmes, avec un humour de geek décalé, comme on aime, sur à peu près tout ce qui me passe par la tête, avec une bonne dose de trollage, comme on aime pas, mais c’est mon blog, je fais keskeu je veu.

En fait cet introduction est vraiment à chier, mais je savais pas comment commencer mon blog, je l’ai fait en total freestyle sanlémin, les prochains articles auront un thème et diront moins n’importe quoi ( et j’aurai un support pour faire des blagues à deux mark ).

Sur ce, au prochain article ( et quand j’aurai fini la présentation de ce blog ( c’est compliqué ya plein de bouton partout Oo ) ) :D D







stayalive |
Sonatine |
blaguesaviation |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délires de psychopathe
| Max, un drôle de lapin
| cavecanem